l‘immense fête du 6 octobre 2012

Conçue par les futurs locataires (des arcades mais aussi des appartements) en étroite collaboration avec les maîtres d‘ouvrages, les architectes et les services de la Ville, cette fête s‘est avérée une occasion précieuse d‘investir le site encore vide pour commencer à se l‘approprier par le biais d‘animations, de stands d‘information, d‘ateliers-découverte et de happenings, et pour formuler des rêves à concrétiser dans ce futur Écoquartier.

Liste des rêves formulés lors de la fête de la première pierre:

• Qu‘il y ait une fontaine • De bonnes relations entre ceux qui nous entourent • Un grand parc pour que je puisse venir jouer avec mes amis et ma famille quand je veux • Un quartier vivant ! • Solidarité, diversité, créativité • Un monde, un quartier sans voitures et sans crottes de chien • Contact avec ce qui nous vient de la terre. La cuisine créer des réseaux sociaux très puissants • De trouver un (ou des) sage(s)-femme(s) qui réalise(nt) notre projet de créer une maison de naissance où les femmes puissent mettre au monde leurs enfants dans l‘intimité • Qu‘il y ait une belle vie de quartier • Un quartier vivant avec des salles pour des activités musicales et artistiques • Que les salles de réunion, les extérieurs soient le miroir des populations d‘origines et catégories sociales très diverses • Des rues bordées de bacs fleuris et de petites fontaines • D‘un espace lumineux, ensoleillé, authentique, naturel, avec l‘espace. Artamis come back ! • Que ça devienne comme c‘était avant, un lieu où ça bouge, où tout n‘est pas défini, avec des surprises • D‘habiter ce village superposé et juxtaposé… ! Des liens avec mes voisins et boire l‘apéro sur la coursive ou sur la place du village • Trop d‘animation dans le quartier pour rentrer chez moi ! • Espace apéro et tapas. Espace santé avec table de massage et relax-détente • Equilibre entre des êtres concernés par les autres et la liberté d‘être soi-même • De prendre un bain sur le toit… et compter les étoiles… un bout de quartier qui offre beaucoup au reste du quartier • De venir habiter ici • De sortir de l‘immeuble en maillot de bain… pour la descente jusqu‘à la pointe • Un terrain de football assez éloigné de l‘immeuble pour ne pas déranger les gens qui y habitent, une salle commune pour faire des fêtes et une salle de jeux (ping-pong, baby-foot), une buanderie pour ceux qui n‘ont pas la place de mettre une machine à laver dans leur appartement, des gens qui ont envie de se connaître • Harmonie et union. Concrètement un rêve d‘ateliers collectifs • Que l‘autorisation tombe • Un lieu de partage où petits, moyens, grands, âgés, partagent les espaces, où la vie, le mouvement, la musique, se vivent librement • Vivre en frères comme des arbres. Savourer l‘instant. Laisser libre les mouvements de réunion et de divertissements de chacun pour aller ensemble vers un vécu commun, sentiment d‘une paix durable • Des rues débarrassées de voitures, de rues ouvertes aux piétons et cyclistes • De pouvoir jouer au foot • D‘habiter dans cet écoquartier, de ne pas mourir de vieillesse avant d‘avoir pu habiter ce quartier •